• Clara ADICEOM

Jérôme SPAGNOL : « nous positionner en partenaire de long terme pour nos clients »

Mis à jour : janv. 26





Périclès Actuarial est ravi d'accueillir Jérôme Spagnol en tant que Directeur Vie et Modélisation, qui revient sur son parcours et nous propose sa vision -bien "Au-delà des modèles !" - des enjeux actuels et futurs auxquels sont sujets les assureurs vie.



Peux-tu te présenter ?


Breton d’origine, père de deux enfants et passionné par l’océan et la modélisation avancée en assurance, je suis diplômé de l’Euro Institut d’actuariat de Brest et ai une douzaine d’années d’expérience dans le conseil sur les marchés d’assurance français et européens. J’ai passé l’essentiel de ma carrière au sein du cabinet international Willis Towers Watson, dont j’ai dirigé l’équipe "Life Insurance Consulting and Technology" en France pendant deux ans. Fin 2020, j’ai rejoint le groupe Périclès Actuarial, séduit par le positionnement du cabinet sur des projets à forte valeur ajoutée pour ses clients, son ADN entrepreneurial et la qualité de ses consultants.


Quels sont les principaux sujets sur lesquels tu es intervenu ?


Mon expérience a été principalement rythmée par la mise en place successive des normes. J’ai commencé ma carrière en 2008 par de multiples revues de MCEV, expérience très formatrice qui m’a permis de me construire un benchmark des pratiques de projections actuarielles et de maitriser les concepts fondamentaux de l’actuariat financier. J’ai ensuite participé à la mise en place de Solvabilité 2 au sein de plusieurs organismes et à l’élaboration des outils de pilotage de la rentabilité et du risque dans ce nouvel environnement. Plus récemment j’ai contribué à la construction des modèles et processus de reporting relatifs à la norme IFRS17.

J’ai également participé à de nombreuses opérations de Fusions-Acquisitions et développé un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et leurs applications en actuariat.


Qu'apprécies-tu le plus dans ton métier ?


J’adore mon métier ! Déjà, je crois fondamentalement à l’intérêt de l’assurance pour le bien collectif. Et ce domaine s’avère passionnant et en perpétuelle évolution. J’y ai trouvé une activité très diversifiée, faisant appel à la fois à des compétences techniques, humaines, organisationnelles et commerciales.


Si tu ne devais en citer qu'une, quelle a été ta plus grande réussite professionnelle ?


Elle se situe probablement dans les liens que j’ai tissés au fil des années.

J’ai eu la chance de côtoyer, parmi mes clients et collaborateurs, des personnalités remarquables qui m’ont beaucoup appris. Je suis fier de la qualité des relations que j’ai construites et de la confiance qui m’est régulièrement témoignée.


Quel regard portes-tu sur les enjeux auxquels doivent faire face les assureurs vie actuellement ?


L’environnement de taux durablement bas qui s’est installé remet en question l’attractivité et la rentabilité du business model de l’assurance vie et particulièrement du fonds euros. L’adaptation de l’offre produit et service et des politiques d’investissement à ce contexte semble ainsi une nécessité et plusieurs acteurs ont récemment pris des positions fortes en ce sens.


Je suis convaincu que l'adaptation de l’offre devra également passer par la démonstration d’une politique RSE transparente, reflétée en particulier dans les supports d’investissement proposés. Elle devra répondre à la recherche de sens des assurés dans leurs placements, tout en permettant la maitrise d’un risque de transition climatique croissant.

Par ailleurs et même si la situation des assureurs vie français reste solide, la sensibilité du ratio de solvabilité à ce contexte implique la nécessité de disposer d’outils de monitoring de celui-ci et d’une compréhension approfondie des sources de sa volatilité ainsi que des options de remédiation potentielles.


Ces besoins croissants de pilotage, couplés à une pression règlementaire et comptable forte passeront nécessairement par une optimisation voire une transformation des processus de reporting financiers et prudentiels.

Que souhaites-tu apporter à la dynamique Périclès Actuarial ?


Notre ambition est de nous positionner en partenaire de long terme pour nos clients et de pouvoir les accompagner dans l’ensemble de leurs problématiques actuarielles. Je souhaite renforcer l’offre déjà conséquente du cabinet sur les sujets d’actuariat vie et pouvoir capitaliser sur mon expérience pour la compléter, en structurant par exemple l’expertise en modélisation avancée et en animant une R&D ciblée sur ce sujet. Mais surtout dans un contexte en perpétuelle évolution, je mise sur une écoute de nos clients et une veille réglementaire active pour être réactifs dans la proposition de solutions pragmatiques sur mesure.


100 vues0 commentaire